Bonjour !

Aujourd'hui on ne parle ni bricolage,
ni brocante, ni popote.

Je veux juste faire un mea culpa
auprès de toutes les âmes sensibles
qui me suivent.
Vous aurez certainement remarqué
qu'ils restent des petites
fautes d'orthographe ça et là
dans les billets que je rédige.
Parfois elles me sautent aux yeux
à la première relecture,
parfois je ne les décèle
que quelques mois plus tard
en revenant sur un article.
Elles me surprennent moi-même,
elles m'étonnent mais elles existent.
C'est un fait.

Dans mes commentaires spontanés,
laissés sur vos blogs chaque jour,
les mots s'envolent et fusent
aussi vite que mes pensées.
Voilà j'ai validé,
la faute est là,
elle est involontaire.
Je vous demande de m'excuser.

Chez vous aussi,
lectrices, j'en croise
quelques fois... mais j'ai
décidé de faire abstraction
de ces petites coquilles orthographiques
qui au final nous gâchent le plaisir
de l'échange naturel et direct
si on se polarise dessus.

J'ai passé des heures avec mes enfants
à faire des dictées car j'avais à coeur
qu'ils maîtrisent parfaitement
notre langue. Aujourd'hui c'est eux
qui me corrigent parfois, et j'en
suis fière !

Je suis rentrée au CP dans le début
des années 70.
J'ai eu plusieurs modes d'apprentissage
tant en lecture, qu'en orthographe.
J'ai d'abord appris à écrire au stylo-bille
pour revenir ensuite à la plume Sergent Major
et au bon vieil encrier.
Les années collèges passeront par
le stylo plume Waterman.
L'apparition des cartouche de toutes
les couleurs créeront de la fantaisie
dans les classeurs mais faisaient
hurler les profs.
Les années 80 arrivaient...

J'ai retrouvé pour vous quelques
pages de mes cahiers de CP et CM2.
Je les partage avec vous.

DSCN4226

DSCN4218
A peine la rentrée effectuée,
distribution des cahiers
et petite dictée
pour mettre tout le monde dans l'ambiance !

DSCN4221

DSCN4227

DSCN4220

DSCN4225
Les tampons appliqués par le maître
en fin de leçon. Je sais que certaines
d'entre-vous les recherchent activement
sur les brocantes. Ils se font rares !

DSCN4219
Le dessin de la poésie,
souffrance pour certains,
plaisir pour d'autres
(comme pour moi !)

DSCN4222

DSCN4228
Chaque samedi matin se terminait
par une frise de coloriage.
On rapportait le cahier plus ou moins
fièrement à la maison suivant les semaines.
Les parents devaient signer sur la frise !

DSCN4229
 Je suis certaine que ça vous rappelle
des souvenirs tout ça, non ??

Alors d'accord,
on ferme les yeux sur nos petites
faiblesses orthographiques et on se fait plaisir ?
Pour tout vous dire, ça m'arrangerait !

A bientôt,
Nathalie